Maya Jane Coles au Piknic Électronik

Piknic Électronic
Place de l'Homme

Pendant le long weekend du 17-18 mai, le Piknic Électronik lançait sa 13ème édition. Maya Jane Coles la DJ britannique était au programme.

Le Piknic Électronik est devenu une institution et un événement incontournable, non seulement comme annonceur de l’été et des beaux jours à Montréal, mais aussi de la scène électro de notre métropole.
Pour son weekend de lancement, la journée de lundi était exclusivement féminine. Sur la scène Moog se succédaient Laura Scavo ( QC), Heidi ( GB) et comme tête d’affiche Maya Jane Coles ( GB).

Laura Scavo, une DJ montréalaise, a commencé à mettre de l’ambiance sur la scène Audio Moog avec sa deep house minimale. Ses fans locaux criaient son nom devant la scène. Un bon début en somme.

Heidi était la suivante sur la scène. Cette britannique a mis le feu et avait bien préparé la foule pour la venue de Maya. Heidi avait une belle présence sur scène, beaucoup d’énergie et d’intéractions avec le public. Avec une musique hypnotique teintée d’acid house, les danseurs étaient en feu.

Piknic Électronik

Heidi

Aux alentours de 19h30, Maya Jane Coles faisait son apparition sur la scène. La réputation et le talent de la DJ et productrice britannique sont déjà bien établis sur la scène internationale. Sa house deep et dark était complimentée par des vocals qui donnent une ambiance très spéciale un peu mélancolique. Elle a fini d’achever la foule qui était déjà impatiente de l’entendre.
.
Malgré les averses, un grand nombre de personnes avaient choisi de rester et de profiter d’un Piknic Életronik sous une pluie torrentielle. Il faut dire que l’ambiance était électrisante et avoir les mélodies entraînantes de Maya comme trame sonore m’a personnellement dissuadé de partir. Et je n’ai aucun regret, les meilleurs Piknic sont les pluvieux.

En somme donc, un Piknic Électronik réussi, annonceur d’une programmation diversifiée et intéressante et de dimanches très mouvementés et chauds. On a hâte aux prochains !

 

 

 

Laisser un commentaire