Interview avec Milk & Bone

Milk & Bone

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas Milk & Bone, le duo est composé des deux talentueuses montréalaises Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin.

Leurs débuts

Les deux chanteuses se sont connues pendant le cégep et leur parcours musical a commencé en tant que choristes et musiciennes de tournée et ont partagé la scène ou le studio avec des artistes comme Karim Ouelett ou Ariane Moffatt.

Elles ont décidé d’enregistrer une première chanson (New York), suivie d’une deuxième (Coconut Water) et face à la bonne réception, leur premier album Little Mourning fût né et parut en mars 2015. Et depuis, le duo multiplie les spectacles et planifie une tournée canadienne, européenne ainsi qu’américaine.

Leur musique

Leur pop électro est minimaliste et leurs sonorités sont un mélange de leurs claviers, une batterie électronique et de leurs voix envoûtantes qui s’harmonisent parfaitement. Elles nous font plonger dans un monde hypnotisant et contemplatif, un monde mélancolique où elles explorent des thèmes comme l’amour, l’amitié ou le désir.
La complicité du duo se ressent non seulement en spectacle et sur l’album mais aussi dans leur processus de création.
Et pour la troisième année consécutive, Milk & Bone ont fait une reprise d’un classique de Noël. Après I’ll Be Home For Christmas et Have Yourself a Merry Little Christmas, le duo offre sa version revisitée de Blue Christmas interprétée par Elvis Presley.
J’ai eu le plaisir de parler avec Camille, voici l’essentiel de notre échange.

Interview

Sarah Bemri : Vous avez fait pas mal d’avant-premières, avant de débuter en tant Milk & Bone. Quand est ce que la décision de vous lancer toutes seules a été prise?

Camille Poliquin : Nous sommes toutes les deux des musiciennes de tournée mais nous écrivions des chansons chacune de notre côté. Étant des amies,à un moment donné, nous avons décidé de mettre notre travail en commun et d’essayer d’enregistrer une première chanson (New York). Mais faire un album ne faisait pas vraiment partie de notre plan initial.

SB : Vous avez déclaré que vous avez eu ‘une bonne réponse à l’international depuis votre début’. Est-ce que c’est toujours le cas, une année après le lancement de votre album?

CP : Oui justement c’est en expansion. On a lancé l’album en mars 2015. Et des discussions sont en cours avec des maisons de disque et on prépare une tournée aux états Unis ainsi qu’en Europe.

SB : La tournée que vous prévoyez, vous serez seules ou en première partie d’autres artistes?

CP : Ça dépend. Il y a des spectacles où nous serons seules et d’autres pour lesquels nous ferons des premières-parties mais il y aura aussi des spectacles en double plateau avec un autre artiste que nous ne pouvons dévoiler maintenant.

SB : Est-ce que vous avez un projet pour un second album?

CP : Oui c’est certain. Mais vu que le premier est sorti il y a de ça juste un an et que nous avons été occupées par la promotion de ce dernier, donc nous ne sommes pas encore en studio pour le second album. Sauf que le processus d’écriture est en cours.
SB : Pour en venir aux reprises des chansons de Noël, pourquoi vous en faites chaque année?

CP : C’est la troisième année qu’on fait cela. Quand ça a commencé, on venait tout juste de créer le groupe, donc même pas d’album enregistré encore. Et l’idée de faire des cover pour les fêtes nous tentait. Et à partir de ce moment là c’est devenu une tradition. Et on s’est dit pourquoi ne pas perpétuer cette mini-tradition.
Cette année pour Blue Christmas d’Elvis Presley, on voulait faire une version avec un ukulélé, tranquillement chez moi. Finalement l’ami qui s’était proposé pour filmer la performance a suggéré de faire ça plutôt dans un champ, le tout filmé par un drone.

SB : Comment se fait le choix des chansons pour les reprises?

CP : Chaque année on se demande quelle chanson nous tente le plus. Cette année le choix fût un peu plus difficile. On avait envie de faire une chanson universelle, pas trop dans le répertoire classique. Et toutes les reprises de cette chanson sont du style country ( rires), alors il y avait moyen de la transformer vers une version plus smooth qui nous ressemblait plus.

SB : Devons-nous nous attendre à une autre reprise donc pour Noël 2016?

CP : Bien sûr! J’aimerais vraiment qu’on garde cette tradition là. Idéalement les gens vont l’attendre et se demander quelle chanson va être reprise cette année.

Little Mourning by Milk & Bone

L’album Little Mourning peut être écouté ici.

 

Milk & Bone sera à l’Annexe 3 à Laval le 29 janvier et en première partie de Chilly Gonzales le 8 février à la Salle Wilfrid-Pelletier à la Place des Arts.

 

Laisser un commentaire