À la découverte des vins d’Alsace

Dans le cadre d’un événement gourmand, j’ai eu le plaisir de découvrir des crémants et vins alsaciens représentés par les deux maisons Wolfberger et Willm.

Connaissant déjà les vins alsaciens en étant une fan du Riesling de Willm, j’étais donc très heureuse de pouvoir découvrir d’autres vins alsaciens.

Les vins Wolfberger :

Depuis sa fondation en 1902 la maison Wolfberger a su s’imposer comme un joueur majeur dans le terroir alsacien mais aussi mondialement. En effet, les récompenses internationales peuvent en attester.
Et fêtant ses 115 ans en 2017, la coopérative rayonne désormais aux quatre coins du monde.

La maison Wolfberger offre, par ailleurs, une gamme de vins très riche. Cette gamme va des cépages de Riesling, Pinot Gris, noir et blanc, mais aussi du muscat et du Sylvaner. Autant vous dire que tous les goûts peuvent trouver leur bonheur.
Tandis que pour les occasions plus festives, les crémants de la maison sont un excellent choix.
Fruité et vif, avec de fines bulles le Wolfberger Crémant d’Alsace Brut a une robe jaune pâle et brillante qui saura plaire à tous les palais gourmands. C’est un incontournable de l’apéritif ou du dessert. On peut le trouver à la SAQ. ( Fiche SAQ)

Le Wolfberger W3 est un assemblage de Riesling, Pinot Gris et de Muscat.
Ce vin met en valeur un délicat arôme fruité et floral. Il est doux et frais. Il se déguste bien en apéro avec des fromages légers par exemple, en accompagnement de fruits de mer ou même avec une salade de fruits. (Fiche SAQ)

W3 de Wolfberger avec une flammekueche ( tarte flambée alsacienne)

 

La Maison Willm

Cette maison est née d’une tradition familiale en 1896. Ce fût parmi les premiers vins d’Alsace exportés aux État-Unis au début des années 1930. Présentement, la maison Willm rayonne à travers le monde de part sa réputation.

Le Pinot Gris Réserve 2016 de Willm est un vin corsé qui se boit bien à l’apéritif mais aussi au dessert. Il présente un bon équilibre entre le sucré et l’acidité. (Fiche SAQ)

Le Pinot Gris Blanc Réserve 2016 est quant à lui un vin frais et souple qui se marie bien avec des moules ou des tartes salées et des fromages frais. (Fiche SAQ)

Mes deux coup de cœur sont le Pinot Noir Rosé 2016 et le Gewurztraminer Clos Gaensbroennel 2013 ( ne me demandez pas de prononcer son nom). Les deux sont disponibles en quantité limitée dans certaines SAQ, alors il vous faudra vérifier.

Le Pinot Noir Rosé  m’a surpris par sa fraîcheur et par le fait qu’il ne soit pas excessivement sucré pour un rosé. L’équilibre était parfait. Il accompagnera bien les charcuteries et viandes rouges mais aussi les poissons gras et les pâtes cuites. ( Fiche SAQ)

Pinot Noir Rosé Willm
Mon deuxième coup de cœur, le Gewurztraminer Clos Gaensbroennel, est un vin qui bénéficie d’une belle finesse, il est sucré par contre. On aimera le déguster soit en apéritif, avec les cuisines exotiques ou comme vin de dessert. ( Fiche SAQ de la cuvée 2008)

Gewurztraminer Clos Gaensbroennel Willm

Gewurztraminer Clos Gaensbroennel ici avec une flammekueche sucrée aux pommes

 

 

Cheers!

 

 

 

Laisser un commentaire