7 films à ne pas rater au festival Cinémania

Cinémania 2017

Le festival de films francophones, Cinémania se tient du 2 novembre jusqu’au 12 du même mois.


Pour cette édition, les deux invités d’honneur sont les réalisateurs oscarisés Michel Hazanavicius et Claude Lelouch. Ils seront à Montréal pour présenter leurs derniers films mais aussi pour participer aux deux cycles hommage qui leurs sont consacrés à la Cinémathèque Québécoise.

Inutile de vous dire que la cinéphile en moi est très excitée donc par un autre festival de cinéma à Montréal et une autre édition de Cinémania qui a l’air très intéressante.

Voici donc mon top 7  des films à voir pendant cette édition de Cinémania .

  • Le sens de la fête

    Le film d’ouverture de cette édition promet une bonne dose de rires. Max, un traiteur qui organise des événements, s’occupe d’un mariage dans un château du XVIIe siècle. Les situations cocasses et désastreuses ne font que se succéder.

  • Le redoutable

    Michel Hazanavicius s’intéresse au père de la Nouvelle Vague, le notoire Jean-Luc Godard. Il propose donc un portrait décalé du cinéaste et de sa muse. Et qui mieux que Louis Garrel pour incarner cette figure du cinéma? La cinéphile que je suis est impatiente de voir ce film.
    Cinémania 2017

  • Planétarium

    Rebecca Zlotowski met en scène Natalie Portman et Lily-Rose Depp, deux sœurs spiritualistes à Paris dans les années 1930. Un producteur parisien s’intéresse à l’une des sœurs et décide de la mettre en vedette dans un projet qui va être chamboulé par la guerre qui s’en vient.
    Le film a été tourné avec la caméra ALEXA 35 qui donne apparemment un fini fabuleux.

    Cinémania 2017

  • La belle et la meute

    Dans le cadre d’une focus tunisien, deux films de la programmation mettent en avant le cinéma tunisien. La belle et la meute de la cinéaste Kaouther Ben Hania s’inspire d’une histoire vraie.
    Mariam a été victime d’un viol. Elle essaie tant bien que mal de lutter et de garder le semblant de dignité qu’il lui reste. Comment faire valoir ses droits lorsque les hommes qui l’ont agressée sont eux-mêmes des policiers? Un drame qui explore la réalité de la femme dans une société patriarcale.

  • L’amant Double


    Après Frantz, François Ozon revient avec ce film à suspense érotique. Chloé a une liaison passionnelle avec son psychanalyste. Leur bonheur est troublé par la réapparition du frère jumeau de son amant. Ce qui fait de ce film un incontournable à ne pas manquer, c’est le suspense psychologique à la Hitchcock qui semble se mettre en place assez rapidement.

  • Chacun sa vie

    Pour son 46e film, Claude Lelouch fait appel au gratin du cinéma français. Vous verrez défiler : Johnny Hallyday, Jean Dujardin, Mathilde Seigner, Elsa Zylberstein, Christophe Lambert, et bien d’autres.
    Cette mosaïque de personnages, hommes et femmes, explore ce qui fait leur existence; c’est-à-dire  leurs rêves et leurs secrets, mais aussi leurs peurs.

  • Rock’n Roll

    Guillaume Canet réalise un film qui parle de lui. Oui vous avez bien lu. Il est derrière et devant la caméra pour parler de sa vie de célébrité. J’ai pensé mais c’est assez nombriliste et arrogant!
    Mais je me suis vite rendue compte en regardant la bande annonce que c’est une satire, une satire de la célébrité. Guillaume Canet y incarne donc son propre rôle : acteur en pleine crise de la quarantaine, déstabilisé par le fait que sa femme, Marion Cotillard, soit trop occupée à pratiquer l’accent québécois pour sa prochaine collaboration avec Xavier Dolan.
    Une fenêtre donc sur le monde de la célébrité, avec beaucoup d’autodérision.

 

Pour en savoir plus sur la programmation et vous procurer vos billets, visitez le site de Cinémania.