Confidences sur l’oreiller – un essai sur les rêves

Confidences sur l'oreiller
©Hera-Bell

Confidences sur l’oreiller – un essai sur les rêves est un spectacle hybride entre danse et théâtre où la créatrice nous chuchote dans le creux de l’oreille.

C’est à travers une exploration des rêves que Dulcinée Langfelder nous danse pendant environ une heure et demie. Le décor est minimaliste, une toile en fond de scène, sur laquelle sont projetées des images rappelant la décadence onirique et où la danseuse s’intègre parfaitement. Comme lorsque l’on s’abandonne aux bras de Morphée, le temps passe vite et tout est décousu. On oublie même parfois que tout ceci n’est que rêve…

Confidences sur l'oreiller

Crédit Photo : Andrée-Lanthier

Le spectacle est drôle, léger et “s’adresse à la zone de notre être entre conscient et inconscient.” Il est basé sur de vrais rêves et il cherche à nous faire réaliser que parfois nos rêves sont empreints d’une sagesse pouvant nous aider à surmonter certains enjeux de notre vie.

En 2016, le spectacle a été monté dans sa première version en langue anglaise afin de célébrer les 30 ans de Dulcinée Langfelder & Cie. L’année suivante, une version française était en tournée au Québec et finalement c’est en janvier 2018 que le lancement officiel de cette seconde version a eu lieu au Théâtre Outremont, un superbe théâtre possédant tout l’équipement cinématographique  digne d’une salle de cinéma et ayant tout le cachet des grands théâtres.

Confidences sur l'oreiller

Crédit Photo : Andrée Lanthier

La chorégraphe, interprète et directrice a eu un parcours très intéressant. Elle est née à New York où elle s’est formée en danse avant de partir à Londres pour y faire des études en théâtre et finalement elle décide de compléter sa formation à Paris avec le mime. C’est en 1978 qu’elle débarque à Montréal pour travailler avec Omnibus et Carbone 14 avant de fonder en 1985 sa propre compagnie. Dulcinée Langfelder & Cie a pour mission de créer des performances variées et inattendues qui savent illuminer la vie de ses spectateurs en s’attaquant aux barrières sociales et culturelles. Confidences sur l’oreiller – un essai sur les rêves n’en fait pas exception.

Laisser un commentaire