La paternité revisitée dans le film « Ôtez-moi d’un doute »

ôtez-moi d'un doute

« Ôtez-moi d’un doute » est un film réalisé par Carine Tardieu, mettant en vedette François Damiens et Cécile de France. Inspirée d’un récit d’un ami de la réalisatrice, cette comédie aborde les relations père-fils et la monoparentalité.

Synopsis

Erwan (François Damiens) est un homme qui maîtrise bien les parcelles de sa vie : autant les débordements familiaux avec sa fille Juliette (Alice De Lencquesaing), que les risques d’explosions dus à son travail de démineur. Il est en contrôle de sa vie jusqu’au jour où il apprend que son père n’est pas son père biologique. En cachette et avec l’aide d’une enquêteuse, Erwan va retrouver son géniteur, Joseph (André Wilms), pour qui il se prend d’affection. Parallèlement, il va faire la rencontre d’Anna (Cécile de France), de qui il tombe amoureux. Comble de malchance, cette femme s’avère être sa demi-sœur. Entre sa Juliette, son père (Guy Marchand), son géniteur et Anna : Erwan se fait le trait d’union de ses multiples relations.
ôtez-moi d'un doute

Métaphores

Dans « Ôtez-moi d’un doute » fourmillent plusieurs métaphores. La première est inévitable : celle du métier d’Erwan. En tant que démineur, Erwan se doit de fouiller, de creuser la terre et de faire exploser une bombe enfouie au plus profond. C’est exactement ce qu’il fait avec sa propre vie, alors qu’il creuse pour remonter à ses propres origines et prendre le risque d’exposer des secrets des plus enfouis.
ôtez-moi d'un doute

Non-dits

Au fil de l’histoire, le spectateur s’aperçoit que les personnages en savent plus sur les autres sans forcément le dire. Personne n’a envie de perdre et de blesser personne : un amour et une bienveillance règnent entre chacun. Une complexité des personnages se déploie tout au long du film.

Monoparentalité

« Ôtez-moi d’un doute » est une histoire de pères ; les mères étant mortes ou parties. L’enjeu des personnages féminins (Anna et Juliette) est de redonner à leurs pères leurs places respectives, afin de pouvoir s’en détacher et vivre leur propre vie. Quant à lui, Erwan revisite la relation père-fils avec son géniteur et sa relation père-fille, qui est elle-même enceinte.
ôtez-moi d'un doute

Au final, l’histoire porte sur l’importance de savoir d’où on vient, la parentalité et le mensonge, le tout oscillant entre gravité et comédie.

« Ôtez-moi d’un doute » sera en salle à partir du 15 juin.

 

Laisser un commentaire