Alexander Calder, un inventeur radical au MBAM

Exposition Alexander Calder : Un inventeur radical, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 21 septembre 2018 au 24 février 2019. Copyright : © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal Crédit photo : Photo MBAM, Denis Farley

 

J’ai pu découvrir l’exposition Alexander Calder : un inventeur radical, ce géant de l’art moderne donc la pratique novatrice est multidisciplinaire. L’exposition sera au Musée des Beaux Arts de Montréal jusqu’au 24 février 2019. 

Pour ceux qui se demandent s’ils connaissent au moins une des œuvres de l’artiste eh bien oui! C’est Alexander Calder qui est le créateur de la sculpture monumentale « les trois disques », ou « L’Homme », construite pour l’Expo 67 et située au parc Jean-Drapeau sur l’île Sainte-Hélène à Montréal. Et je suis sûre que vous vous rappelez avoir dansé juste en dessous lors d’une belle journée d’été sous les beats du Piknic Electronik 😉 

Alexander Calder

Alexander Calder (1898-1976), Trois disques et le monorail d’Expo 67, photo couleur. Bibliothèque et Archives Canada, Ottawa. © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal

Alexander Calder est considéré comme un des sculpteurs américains les plus importants du 20e siècle. Très connu pour son art issu du mouvement Kinetic, mais aussi surréaliste et abstractif, il a exposé ses œuvres dans les plus grands musées comme le Musée d’Art Moderne de New-York (1943), au musée d’Art Contemporain de Chicago (1974) et bien d’autres.  

L’expo que vous pourrez admirer au Musée des Beaux Arts de Montréal est une rétrospective sur la vie de l’artiste, depuis ses débuts. Enfant, il posait déjà pour son père et c’est sans doute le fait d’être né dans une famille d’artistes qui a alimenté sa passion pour l’art.

Alexander Calder

Alexander Calder (1898-1976), Flamingo (maquette) [Flamant (maquette)], 1972, aluminium, rivets et peinture. Smithsonian American Art Museum, Washington, D.C., transfer from the General Services Administration. © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal. Photo courtesy Smithsonian American Art Museum

Sa passion pour le cirque l’amènera également à créer des sculptures de fil de fer d’acrobaties, représentant les artistes des cirques qu’il a vus et tant admirés. Le Cirque Calder est une de ses œuvres les plus connues.   

Alexander Calder

Alexander Calder (1898-1976), The Brass Family [La famille en laiton], 1929, fil de laiton et bois peint. Whitney Museum of American Art, New York, gift of the artist. © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal. Photo courtesy Whitney Museum, New York

Soucieux de l’environnement, il créera toute une série d’œuvres faites à partir de matières recyclées et même des bijoux, pour sa famille.

 

Des abstractions qui ne ressemblent à rien de la vie, sauf par leur manière de réagir.
– A. Calder, 1932

 

J’aimerais vous montrer plus de photos, mais je ne veux pas spolier l’expérience. Si vous souhaitez aller voir ses œuvres de plus près, en savoir davantage sur ses méthodes de conception et les matériaux, rendez-vous au MBAM, l’exposition Alexander Calder : un inventeur radical est disponible jusqu’au 24 février 2019.

 

 

Laisser un commentaire