La pomme Ariane nouvellement sur les étalages au Québec

Pomme Ariane

Par un beau samedi du mois d’octobre, j’ai été invitée aux vergers Boileau pour découvrir la pomme Ariane, écologique et nouvellement arrivée au Québec.

Présentation de la pomme Ariane

Pomme Ariane

Crédit MBT Photographie

Cette pomme est née en Europe de croisements naturels et non pas de manipulations génétiques. Pourquoi écologique? Ariane est résistante à la tavelure, elle requiert donc moins de pesticides que les autres variétés communes. Cette pomme est aussi brillante naturellement donc nul besoin de rajouter de la cire pour lui donner l’aspect brillant qu’on connait habituellement des pommes.
Et le goût alors? La belle rouge est savoureuse : légèrement acidulée, sucrée, juteuse et croquante! Bref, tout pour plaire aux consommateurs québécois!

Les vergers Boileau

Pomme Ariane

Crédit : MBT Photographie

Cette entreprise familiale fondée en 1939 dans la région de Havelock, en Montérégie est une entreprise familiale qui accueille la quatrième génération en la personne de Danny Boileau, entre autres. Il nous a expliqué que la pomme Ariane a été choisie pour être développée au Québec pour ses caractéristiques écologiques intéressantes.
Après donc trois ans de la plantation des pommiers Ariane dans les vergers Boileau, la pomme Ariane est maintenant sur les étalages au Québec. Vous pourrez la trouver dans les supermarchés IGA sous son nom de commercialisation Hapi.
On nous dit que d’autres variétés sont actuellement en développement dans les vergers de l’entreprise familiale.

La pomme Ariane est délicieuse à déguster avec du fromage, sur votre pain doré, dans votre smoothie bowl ou dans les tartes. J’ai d’ailleurs essayé la recette de tarte rustique proposée par Fraîchement Pressé. Je vous la suggère fortement, car non seulement elle fait changement de la croustade aux pommes, mais en plus elle est exquise et elle a un côté croquant avec la pâte et un autre plus moelleux avec les pommes.

Pour en savoir plus sur la pomme Ariane

Site Web | Facebook 

 

Laisser un commentaire