Retour sur la Nuit Blanche du Montréal en Lumière

Nuit Blanche
Nuit Blanche - Montréal en Lumière 2016

La Nuit Blanche est un incontournable du Montréal en Lumière et elle clôture en beauté le festival.
Comme pas mal de montréalais, nous avons été de la partie.
Pour cette nuit blanche et comme suggéré par notre parcours ( voir ici), nous nous sommes mêlées à une horde de montréalais qui avaient bravé le froid et nous avons profité des différentes festivités dans la ville.
Notre premier arrêt :

Virée rouge à la SAT :

Outre la panoplie de DJs et VJs qui se succédaient entre le salon VR et la satosphère et qui faisaient danser la foule, différentes installations étaient proposées : une série d’œuvres exclusives de réalité virtuelle étaient disponibles au visionnement pendant la soirée ainsi qu’une performance de light painting intitulée  »Red Light » présenté par le photographe Jeff Malo. Nous avons joué le jeu et voilà les résultats obtenus :
Nuit Blanche à la SAT Nuit Blanche à la SAT

Si vous voulez avoir une idée plus précise avec un rendu vidéo vous pouvez le faire ci-dessous.

Par la suite, nous avons profité du party electro qui se tenait sur les deux étages de la SAT pour nous mêler à la foule et danser un peu. L’ambiance était de feu, ça contrastait avec le froid extérieur.

Passage à la Place des Arts

La place des Arts est un passage obligé pour tout montréalais qui se respecte. Nous avons donc effectué un tour et avons profité de la Glissade Urbaine le Lait, de la Grande Roue de Chine ainsi que de la tyrolienne RBC. Pour nous sucrer le bec, nous nous sommes arrêtées pour prendre des gaufres belges. Un vrai délice pour les gourmandes que nous sommes!
La fête battait son plein, et les festivaliers de tous âges étaient venus profiter de toutes les installations gratuites pour fêter la Nuit Blanche à la place des festivals.

 

La Cuvée d’hiver

Pour finir la soirée, notre dernier arrêt était la Cuvée d’hiver au salon 1861 dans Griffintown. L’événement est un must pour les amateurs de bières inédites de microbrasseries, d’alcools fins, de bonne bouffe, de musique live et d’ambiance swing-rétro avec la présence de Don Mescal de Speakeasy Electro swing aux platines.

Nous nous sommes régalées et avons bien bu tout en se déhanchant sur les rythmes electro swing que nous affectionnons particulièrement.

 

 

En somme, bien que nous n’avons pas pu essayer toutes les attractions proposées, cette édition de la Nuit Blanche du Montréal en Lumière fût une réussite et nous avons eu beaucoup de plaisir à parcourir ses différents volets dans la métropole.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *