La La Land : de la magie à l’état pur!

La La Land

Le réalisateur de Whiplash nous revient avec la comédie musicale La La Land qui se précipite entre l’amour et les rêves sur fond de chansons d’amour et de jazz, le tout à Los Angeles.
Propulsé par les performances de taille d’Emma Stone et Ryan Gosling, c’est un drame plein de rebondissements.

Je ne suis pas nécessairement fan de comédies musicales.
Je me suis quand même laissé entraîner à cause des critiques positives que j’ai lues. J’avoue que j’aime beaucoup aussi l’alchimie à l’écran, déjà établie, du couple Stone-Gosling (Crazy, Stupid Love et Gangster Squad).

 

Synopsis :

Scène d’ouverture : sur une bretelle d’autoroute à Los Angeles ( La La Land), alors que la circulation est arrêtée, un à un, plusieurs personnages commencent à chanter et danser. Ils sont une centaine à exécuter une chorégraphie bien ficelée sur fond de ce qui se trouve une ode à l’optimisme ‘another day of sun’.

Le film suit deux rêveurs qui sont venus à LA pour suivre leur passion et réaliser leurs rêves: Mia (Emma Stone) veut être actrice, tandis que Sébastian (Ryan Gosling) espère un jour ouvrir son propre club de jazz.
Les deux luttent pour voir ces rêves réalisés quand ils se rencontrent. Elle enchaine les auditions sans succès, et travaille comme barista dans les studios de la Warner Bros. Sébastien joue à contrecœur dans des restaurants pour les touristes sans que cela ne mette en valeur son talent.
Ils se rencontrent inopinément et tombent amoureux. Ils se poussent mutuellement pour trouver le succès  et par la même occasion à comprendre la vraie valeur de leur réussite. C’est donc une histoire de passion artistique.

 

Ryan Gosling pianiste ? Et Emma Stone qui fait de la claquette ?

Comme mentionné auparavant, l’alchimie des protagonistes n’est plus à prouver.
Leur jeu est aussi très juste. Ils sont presque naturels quand ils enchainent les pas de danse et de claquettes.
D’ailleurs, ils sont très convaincants quand La La Land exige plus de profondeur. Les personnages sont si riches que l’intrigue fonctionnerait parfaitement sans la musique.

On dit même que Gosling prenait des leçons de piano pendant des heures chaque jour. Car oui il n’avait pas de doublure pour le remplacer au piano.

As-tu joué auparavant ? Car tu ne peux pas être aussi bon aussi rapidement.
a déclaré John Legend, présent dans le film.

Emma Stone est majestueuse. Le rôle lui va comme un gant. Elle est tantôt vulnérable avec ses gros yeux remplis de larmes, tantôt radieuse d’intelligence et d’esprit.

La La Land, une autre comédie musicale ?

Le film est un hommage à une époque révolue des comédies musicales hollywoodiennes tout en rafraîchissant le genre. Il a été d’ailleurs filmé totalement en Cinémascope pour donner à l’image un air old-school et
Les références à certains classiques hollywoodiens sont d’ailleurs omniprésentes : Casablanca et aussi Rebel Without a Cause. Et tout le long du film, les visages d’Ingrid Bergman, James Dean ainsi que Marilyn Monroe sur les posters et les murales, font un clin d’œil à ce vieux Hollywood.

Les comédies musicales modernes se sont fortement concentrées sur les chansons qui compliquent l’intrigue et l’alourdissent. Dans la version de Chazelle, la chorégraphie prend une place importante et un simple refrain de piano peut avoir plus de pouvoir qu’une parole.

Quant à la musique de La La Land, elle est l’âme du film. Elle a le style des comédies musicales des années 50. Cependant, le film reste contemporain grâce au talent du compositeur Justin Hurwitz qui a composé toutes les chansons du film.

 La La Land

Sébastien dans La La Land

La La Land : un film propre à Los Angeles et Hollywood ?

Chazelle a dit que La La Land s’inspire de ses propres expériences en tant que cinéaste qui était venu à Los Angeles et ayant lutté pour réussir. Et même si le film ressemble à des contes de fées dans certaines séquences surréalistes, il tient la route car il prend son inspiration dans un vécu. D’ailleurs, une des pires auditions que Mia subit, car la personne interrompt sa performance pour répondre au téléphone, a été tirée d’une histoire vraie vécue par Ryan Gosling.

Los Angeles reste donc une ville de rêveurs, mais aussi une ville abritant de nombreux rêves brisés. Et Chazelle et Hurwitz arrivent à bien mettre en évidence cette fine ligne.
La La land est, de ce fait, une lettre d’amour à Los Angeles tout en représentant les multiples défauts de la ville.
C’est aussi une ode aux rêveurs tout en explorant les coûts qui viennent avec l’exploration de ces rêves. Les forces du film sont dans ces dichotomies, que Chazelle explore habilement dans un script serré qui glisse entre les séquences musicales glorieusement saturées et surréalistes et les expériences humaines brutes.

Ce qui m’a aussi troublé c’est le fait que les conflits que vivent les personnages ne sont pas propres à la ville de Los Angeles mais bien à tous les rêveurs qui choisissent de ne pas abandonner leurs rêves où qu’ils soient.
La La Land présente une cause qui reste universelle et dans laquelle chacun peut se retrouver.

 

La La Land, un hymne à l’optimisme ?

Je crois qu’ultimement, le film veut véhiculer l’idée qu’il est facile de se laisser décourager par de multiples échecs, de penser que les rêves ne se réalisent pas et que l’amour n’existe que dans les films. La La Land veut nous faire croire que les films peuvent encore être magiques et que si l’on ouvre les yeux et le cœur on peut voir la magie autour de nous.

La La Land prépare aussi bien sa conclusion. Bien que sa prémisse romantique se déroule à LA et qu’elle ait risqué de se transformer en stéréotype accablant, le film présente une fin très réaliste et humaine. En un parfait équilibre entre la fantaisie de la poursuite des rêves et la réalité de vivre une vie épanouissante. Le film n’essaie pas de dépeindre un conte de fées.
Le film est une lettre d’amour aux rêveurs qui osent encore rêver et qui osent poursuivre leurs rêves avec passion.
Osez rêvez et rêvez et aimez avec passion !

 

Le film sera en salles à Montréal le 25 décembre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *