Festival du Nouveau Cinéma 2017 : ma sélection

Festival du Nouveau Cinéma

Pour les cinéphiles, le FNC ( Festival du Nouveau Cinéma) est un RDV incontournable du cinéma. Cette édition a été lancée le 4 octobre et se poursuit jusqu’au 15.

Pour chaque édition du festival, les programmateurs, animés pour la même passion, mettent tout leur talent en oeuvre pour choisir le meilleur de ce qui fait dans le monde du cinéma d’une année à une autre.

Après la projection du tant attendu Blade Runner 2049 en présence de Denis Villeneuve, l’édition 2017 a été lancée et elle durera 11 jours.

La programmation est riche et variée. Entre les différentes catégories ( FNC Explore, Compétition Internationale, Focus Québec/Canada, etc…) et les différents genres de films, la programmation éclectique saura satisfaire tous les goûts.

Voici ma sélection de films pour cette édition.

Téhéran Tabou

Ce film plonge dans le quotidien de la capitale iranienne en exposant l’hypocrisie qui se cache derrière la droiture religieuse. Dix ans après Persepolis, ce film est culotté. À ne pas rater!

 

All you can eat Buddha

Pour son premier et très attendu long métrage, Ian Lagarde met en scène Mike qui délaisse lentement une vie de gloutonnerie sous la chaleur et dans les paysages du Sud. Le film suit donc la métamorphose du personnage.
Projection en présence du réalisateur Ian Lagarde.

 

300 Miles

Le réalisateur et jounaliste Orwa Al Mokdad nous fait plonger dans le quotidien de guerre vécu à Alep. Il met en lumière les luttes ainsi que les désillusions des combattants. Il suit l’évolution du drame syrien des deux côtés. Au fil du temps, les protagonistes s’interrogent sur le sens de ce conflit.

 

The Square

La Palme d’or du dernier festival de Cannes se veut une comédie féroce et ambitieuse qui met l’accent sur les faiblesses de la nature humaine et ses comportements parfois odieux. L’humour décapant de ce film ne vous laissera pas indifférent.
Projection en présence du monteur Benjamen Mirguet.

 

Bangkok Nites

Ce film, projeté en première nord-américaine, décrypte le phénomène du tourisme sexuel dans la capitale thaïlandaise. Luck, une travailleuse de la nuit recroise Ozawa, un ancient client et amant. On les suit dans leur périple qui les amène vers l’arrière pays, explorant leurs rêves brisés et sous couvert d’héritage colonial enchaîné au présent mondialisé.

 

The Killing of a sacred deer

Le film retrace l’étrange relation qui se noue entre un chirurgien cardiaque et un adolescent de 16 ans. La relation devient vite gênante et prend des proportions grandissantes. Le film a gagné le prix du meilleur scénario au dernier Festival de Cannes.

 

The Day After

Le cinéaste sud-coréen reprend son thème favori c’est à dire les péripéties amoureuses de personnages en crise. Au menu, déchirements amoureux, douce mélancolie, mensonges et malentendus. Le réalisateur, passé maître pour filmer les tourments sentimentaux et les faiblesses de la nature humaine, nous livre donc un film qui se veut ténébreux et réaliste.

 

Le jeune Karl Marx

Le film retrace la rencontre entre karl Marx et Friedrich Engels. Après le percutant documentaire I’m Not Your Negro, le réalisateur expose ici les courants de pensée ainsi que les mouvements ouvriers du 19e siècle.
Projection en présence du réalisateur.

 

Pour la programmation complète du Festival du Nouveau Cinéma, visitez le site officiel.

Bonne édition à toutes et à tous!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *