Ski de fond à Montréal : mon expérience de débutante !

cours de ski de fond à Montréal
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du haut de mes 35 ans, j’ai commencé à pratiquer le ski de fond à Montréal en ce mois de janvier. Pour moi, c’est plus qu’une bonne résolution. J’y pensais depuis un moment déjà, mais je n’avais jamais pris le temps de m’y mettre, avec deux enfants en bas âge. Maintenant qu’ils ont un peu grandi, mon horaire est moins serré ! Je me suis donc inscrite avec une amie — à deux, c’est plus le fun — à un programme de 3 cours pour débutants donnés par les amis de la montagne, le vendredi soir, au mont Royal.

Le ski de fond à Montréal, un moyen de profiter de l’hiver 

À la belle saison, j’aime pratiquer la course à pied et je me déplace à vélo. Je cherchais un moyen de me bouger l’hiver, car je suis plutôt sédentaire avec ma vie de travailleuse autonome. J’ai besoin d’occasions de sortir de chez moi, de respirer le grand air malgré le froid. J’avais aussi envie d’une activité à faire entre copines, autre que d’aller au resto ou boire un verre (surtout après les excès du temps des Fêtes !).

Alors, je me suis mise à chercher des cours de ski de fond dans Montréal. Je n’ai pas de voiture : il fallait que ce soit accessible en transports en commun facilement. En quelques clics, je suis tombée sur le site des amis de la montagne.

Plus débutante que moi, y’a pas !

Je suis Française d’origine, canadienne depuis peu, et Montréalaise depuis plus de 7 ans. Tout ça pour vous dire que les sports d’hiver ne sont pas inscrits dans mes gènes. Je ne sais même pas patiner ! Petite, j’ai fait un peu de ski alpin, mais l’expérience n’a pas été très concluante…

J’ai préféré suivre des cours, plutôt que de me lancer seule, histoire de partir sur de bonnes bases. Et j’ai bien fait ! Je pensais que le ski de fond s’apparentait beaucoup à la course à pied. Erreur ! J’ai vite compris que la sensation de glisse est très présente. J’ai mis mon ego de côté – bonjour les chutes ! — et j’ai chaussé mes skis. La location est incluse dans le prix des cours : une option intéressante pour tester ce sport avant d’investir.

Maîtriser les techniques de base

Dès le premier cours, deux groupes se sont formés parmi les participants. Ceux qui étaient rapidement à l’aise, et ceux qui, comme moi, étaient plus hésitants. Ça nous a permis de faire des ensembles plus homogènes pour apprendre dans de meilleures conditions.

  • Bilan du cours 1 : apprivoiser

Je ne vous cacherai pas que je suis tombée plusieurs fois, le temps de m’habituer à ces nouvelles sensations. Et glisser en descente nécessite un bon équilibre, surtout sur une piste gelée ! Je me suis aussi aperçue que j’étais mal équipée avec ma grosse tuque et mes habits de ski alpin. J’ai eu tellement chaud ! J’ai donc investi dans des vêtements adaptés (pantalon, sous-couches, bonnet de sport et sous-gants) pour me donner une chance de bien poursuivre l’aventure.

  • Bilan du cours 2 : s’exercer

Malgré mes bleus, je suis remontée motivée sur les skis la semaine suivante. Et même si le thermomètre affichait -24 degrés ressentis, la neige était parfaite. Mon amie et moi avons presque profité d’une leçon particulière, la température ayant découragé beaucoup de participants. On a approfondi la pratique et commencé à prendre du plaisir le long des pistes tracées. Une seule chute cette fois-ci ! J’étais pas mal fière.

  • Bilan du cours 3 : récapituler, et s’amuser !

La neige était plus collante. C’était donc moins facile de glisser. Durant le parcours, on a revu toutes les techniques l’on avait apprises :

    • Pas alternatif et double poussée pour avancer
    • Demi-chasse-neige et chasse-neige pour les descentes et virages
    • Les différentes techniques pour monter les côtes : au pas de course, la montée en escalier, ou le pas de canard

Camille (notre instructrice) nous a conduits sur la piste nº 2 et ses descentes. Impressionnantes en pleine nuit, à la lumière d’une lampe frontale ! L’ambiance était relax avec notre petit groupe de débutants, prêts à avoir du fun en ce dernier vendredi soir. 

Vais-je continuer ?

Assurément oui ! Je planifie de m’équiper avec du matériel de seconde main dans les prochains jours. Ce que je retiens de cette expérience, c’est que même si j’étais fatiguée ou stressée de ma semaine, ces cours ont vraiment valu la peine. Du bonbon pour le corps et pour le moral !

Ça me rappelle combien Montréal offre des occasions uniques de se dépayser en hiver en plein cœur de la ville. Je me sens plus confiante grâce aux judicieux conseils que j’ai reçus sur ma posture et ma technique. Je suis maintenant prête à parcourir le parc Maisonneuve à côté de chez moi, même si je suis loin d’être une pro !
Si vous voulez tenter l’expérience du ski de fond à Montréal et en apprendre plus concernant les cours que j’ai suivis, vous pouvez consulter le site des amis de la montagne. 

N.B. Les amis de la montagne n’ont pas commandité cet article 😉 Je me suis offert ces cours toute seule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *