Le roi danse — entre éclats historiques et intimité scénique

Plongez au cœur d’une époque tumultueuse sous le règne de Louis XIV avec la pièce de théâtre Le roi danse , une pièce captivante qui illumine les planches du Théâtre Denise-Pelletier.

Pendant 1 h 30, la pièce explore la relation entre trois esprits qui ont marqué le 17e siècle en France : Louis XIV, le compositeur Lully, et Molière.

Crédit Victor Diaz Lamich


Suite à la mort de son père, le jeune Louis Dieudonné, sous la tutelle maternelle, dirige d’une poigne de fer un royaume en proie à des guerres.

S’en suit la rencontre des trois protagonistes et c’est le début d’une période faste pour les deux artistes qui brillent au sein de la cour du roi.
Le fort intérêt du roi vers la danse fait fructifier la relation du trio qui fait rayonner la musique, le ballet et le théâtre.

La pièce, plutôt légère au début, prend une tournure plus dramatique au fil du spectacle. On explore des thèmes plutôt universels comme la gloire, la rivalité, la jalousie, le pouvoir, la maladie, la relation mère-enfant. Des thèmes qui viennent donner à l’œuvre un caractère plutôt transcendant.

L’ombre du Roi Soleil

Loin du faste légendaire de la cour de Versailles, la production actuelle au Théâtre Denise-Pelletier se démarque par son choix de sobriété et concentre l’attention sur le jeu des comédiens.

Autant, Simon Landry-Désy, dans le rôle de Lully, que Jean-François Nadeau, incarnant Molière, offrent des performances exceptionnelles ! Ils parviennent à toucher l’essence même de leurs personnages. La colère légendaire de Lully est d’ailleurs remarquablement jouée par Simon.

Mattis Savard-Verhoeven, Marcel Pomerlo et Marie-Thérèse Fortin viennent couronner cette distribution impeccable.

Lully - Le roi danse
Simon Landry-Désy en Lully
Crédit Victor Diaz Lamich

Le roi danse, une belle surprise théâtrale

Le roi danse  se révèle être la belle surprise de cette saison théâtrale automnale. Adaptation du film éponyme, la pièce abandonne tout flafla pour s’inscrire dans un drame plus intimiste.

Entre éclats historiques et moments plus personnels, cette œuvre transporte le public dans une époque révolue tout en rendant les questionnements de ses personnages étonnamment contemporains.

À ne pas manquer jusqu’au 9 décembre 2023 au Théâtre Denise-Pelletier.

D'autres articles de Sarah
Trois brunchs uniques et exquis à découvrir à Montréal!
La question sur les lèvres de tous les Montréalais le weekend ; où...
Lire plus
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *