Le meilleur du photojournalisme au World Press Photo Montréal

World Press Photo Montréal

La 15e édition du World Press Photo Montréal se tient du 31 août au 2 octobre au Marché Bonsecours.

Comme chaque année, cette exposition itinérante s’arrête à Montréal. Elle présente le travail poignant de photojournalistes du monde entier ayant capturé des moments forts de l’actualité mondiale, et d’autres sujets moins connus, qui bénéficient ici d’une tribune d’exception grâce au pouvoir et à la puissance incontestable de l’image.

Des photos remarquables sur l’actualité internationale

Après une absence de deux ans, le World Press Photo Montréal nous revient avec des photos lauréates sélectionnées parmi près de 65 000 clichés soumis au jury par 4066 photographes de 130 pays.
Cette exposition a le grand mérite de nous informer ou d’attiser notre curiosité sur ce qui se passe dans le monde d’aujourd’hui. Plusieurs enjeux sont représentés comme les enjeux environnementaux ou sociétaux.

La photo de l’année est cette image qui vaut mille mots et prise par Amber Bracken. La photo représente des robes rouges accrochées à des croix le long d’une route commémorent les enfants décédés au Pensionnat indien de Kamloops. Cette image arrive après la détection de pas moins de 215 tombes non marquées à Kamloops, en Colombie-Britannique, le 19 juin 2021.

World Press Photo
Titre : Le pensionnat de Kamloops
© Amber Bracken, pour The New York Times

Ikwewak (Femmes), par Caroline Monnet

Comme à chaque édition, des expositions complémentaires tiennent place également à l’espace Mezzanine au Marché Bonsecours. Parmi elles, on retrouve l’exposition inédite Ikwewak (Femmes) de Caroline Monnet, porte-parole de l’événement. À travers ses portraits, la photographe voulait donner une représentation différente de la femme autochtone que celle romancée, une image qui renvoie à son excentricité, son élégance et sa fierté́.

« Femmes est une série de photographies mettant en scène des femmes des Premières Nations qui s’affranchissent du regard historique européen en remaniant leur représentation biaisée dans la conscience collective ».

Caroline Monnet
IKWEWAK (Femmes) par Caroline Monnet

Vous pourrez également découvrir les expositions suivantes au World Press Photo Montréal :

  • Claire, 107 ans : série de portraits de la photographe québécoise Justine Latour qui nous présente Claire Sigouin, une Montréalaise de 107 ans qui vit au même domicile à Bois-des-Filion, et ce, depuis 1932.
  • Des images qui marquent : 12 photographes de La Presse présentent une image marquante et significative de leur carrière.
  • Radio-Canada | Décrypteurs : Les dessous de la désinformation : les visiteurs pourront plonger dans l’univers des fausses nouvelles et découvrir comment départager le vrai du faux grâce à cette exposition de l’équipe de Radio-Canada.
  • Voir plus loin que l’Horizon. Ensemble | Aventures thérapeutiques pour jeunes atteints de cancer : la fondation Sur la pointe des pieds a pour mission de permettre aux jeunes atteints de cancer de quitter les milieux hospitaliers pour s’immerger en nature. Les expéditions qui durent de 4 à 12 jours sont immortalisées par des clichés rappelant aux jeunes les moments heureux vécus lors de ces expéditions.

Une visite au World Press Photo Montréal ne laisse jamais indifférent. Cette exposition nous rappelle combien il est nécessaire d’avoir ces photographes comme témoins. Je vous recommande fortement de vous rendre à cette exposition pour apprécier la puissance des photographies exposées.

World Press Photo Montréal

  • Marché Bonsecours — Salle de la Commune
    325, rue de la Commune Est — Vieux-Montréal
  • Du 31 août au 2 octobre 2022, tous les jours
  • Site web | Facebook | Instagram
Written By
More from Sarah
Le tartare à l’honneur avec le Tartarefest
Qui dit printemps à Montréal, dit Tartarefest. En effet, l’événement culinaire revient...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.