22e édition du Festival du Monde Arabe

Affiche Festival du Monde Arabe

Après 18 mois de pandémie sans les concerts et les festivals, c’est avec une joie intacte et renouvelée que j’ai retrouvé les spectacles et concerts, dont ceux du Festival du Monde Arabe (FMA) qui se déroule du 29 octobre au 13 novembre 2021.

Une 22e édition hybride

Cette année, compte tenu des circonstances, le festival se tient en format hybride mais garde encore ses différents volets, c’est-à-dire, Arts de la scène, Salon de la Culture, un volet Cinéma et L’ Espace Aleph, pour les spectacles gratuits.

N’ayant pas failli à son habitude, le festival propose une programmation éclectique qui met en avant la rencontre entre la culture arabe et occidentale. Le festival se veut donc lieu de rencontre, de découverte et d’échange. Le FMA met à l’honneur des artistes de différents horizons pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Quoi voir au FMA?

J’ai sélectionné pour vous quelques spectacles qui ont attiré mon attention.

Arts de la scène

  • La diva du désert | Fairouz Oudjida (Algérie, Québec)
    Découvrez la soprano d’origine algérienne navigant entre les grands classiques de la musique orientale, des chants berbères, maghrébins et andalous.
    31 octobre, 20h à la Cinquième Salle, Place des Arts
  • Beyrouth, mon étoile | Ranine Chaar (Liban, Québec)
    La chanteuse reprendra les chefs-d’œuvre des plus grands artistes qui ont marqué l’âme de Beyrouth, ville phare du monde arabe à l’histoire riche d’événements.
    5 novembre, 20h à la Cinquième Salle, Place des Arts
  • Raconte-moi la Palestine | Ghada Derbas (Palestine, Québec)
    La chanteuse montréalaise rendra hommage aux traditions musicales issues de la Palestine, berceau des religions et des civilisations. 
    7 novembre, 20h à la Cinquième Salle, Place des Arts
  • Sommet soufi (Liban, Syrie, Tunisie, Afghanistan, Iran)
    Le spectacle de clôture se veut un voyage mystique au coeur de l’art sacré avec des artistes issues de différentes traditions soufies.
    13 novembre, 20h au Théâtre Rialto

Salon de la culture 

Cinéma

Ce film relate le parcours d’un jeune syrien qui accepte de devenir l’oeuvre d’art d’un artiste contemporain et sulfureux. Le jeune Sam Ali se rendra vite compte que sa décision n’est pas sans conséquences.

Réalisé par une talentueuse réalisatrice tunisienne, le film est nominé aux Oscars dans la catégorie du Meilleur film international.
Autant vous dire que c’est avec fierté et hâte que j’irai le voir!


Pour avoir de plus amples informations sur la programmation complète du Festival du Monde Arabe, consultez le site du festival

Tags from the story
,
Written By
More from Sarah
On a testé pour vous : les boîtes repas HelloFresh
De plus en plus d’acteurs se bousculent sur la scène des boîtes...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *