Électro Mystique au FMA

FMA - Électro Mystique

Le 8 novembre dernier, se tenait la soirée intitulée Électro Mystique au Salsa Rossa dans le cadre du Festival du Monde Arabe.

Placée sous le signe de la fusion des sonorités issues de l’ère digitale contemporaine et le patrimoine traditionnel oriental.
La soirée se déclinait en deux volets : le groupe N3rdistan et le DJ Hello Psychaleppo.

N3rdistan

En première partie de cette soirée, le groupe N3rdistan prenait place sur scène.
Le groupe prend ses inspirations dans l’histoire d’un exilé avec ses mélodies et ses chants mystiques ainsi que ses textes dérangeants, créant un métissage culture et mélodique.
La musique du groupe oscille entre le hip-hop, le rap ainsi que le rock avec des beats électroniques le tout ponctué par des textes en dialecte marocain ou des textes de en arabe littéraire de poètes célèbres (Nizar Qabbani, Gibran Khalil Gibran…).
La thématique reste la même : une quête effrénée de la liberté.
L’énergie du groupe et surtout du chanteur Walid Benselim sur scène est hallucinante et on ne peut que se laisser entraîner par les mélodies et la bonne humeur du groupe. La voix de Walid est tantôt envoûtante et enveloppante, tantôt plus forte et présente.
Pour découvrir le groupe, vous pouvez visiter leur site ici.

Psychaleppo

Photo par Sarah Bemri

Hello Psychaleppo

En deuxième partie de soirée, le DJ syrien Psychaleppo faisait son entrée.
Plutôt timide et concentré sur sa console, le jeune syrien a commencé en offrant un genre de remix d’un classique de la musique arabe (Abdel Halim Hafedh) avec des mélodies hypnotiques.
Sa musique est entraînante et pénétrante, mélancolique dans un monde apocalyptique, allant du trip hop au dubstep plus rythmé.
On voyait bien qu’il prenait plaisir à faire danser la foule car il s’y mettait lui aussi.
Les visuels dont il s’occupait par la même occasion s’accordaient parfaitement avec sa musique.
Pour découvrir l’artiste, vous pouvez le faire ici.

Électro Mystique était donc une soirée riche en découvertes prenant racine dans des influences orientales du golden age de la musique arabe avec une coloration et une influence moderne avec des beats électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *