7 films à voir au Festival du Nouveau Cinéma

festival du Nouveau Cinéma 2021

Pour la cinéphile que je suis, l’automne à Montréal a toujours été synonyme de festivals de cinéma dont le FNC (Festival du Nouveau Cinéma). Et cette année, c’est avec une fébrilité plus que d’habitude que j’ai attendu cette édition, car les projections ont repris dans les salles de cinéma.

Cette 50e édition du FNC a débuté le 6 et se poursuit jusqu’au 17 octobre en salle et va jusqu’au 31 octobre en ligne. Les amoureux du cinéma pourront se délecter d’une sélection intéressante et découvriront des films en primeur.

Comme il peut être parfois difficile de faire un choix, j’ai sélectionné pour vous 6 films qui voudront assurément le détour.

Taste— Lê Bảo

Un ancien footballeur nigérien devenu barbier à Saigon cohabite avec quatre femmes dans un immeuble vide. À l’image d’une ville dans la ville, ce film se veut une œuvre avant tout visuelle, des tableaux vivants et une chorégraphie des corps. Je suis très curieuse de voir le premier long métrage du cinéaste vietnamien.  

Days— Tsai Ming-Liang

Le réalisateur de Stray Dogs revient avec un long métrage composé de 46 plans-séquences. Relatant la rencontre de deux hommes errants dans la vie, cette œuvre se veut envoûtante et voluptueuse. L’accent sera mis sur les émotions avec ce film sans dialogue qui mise sur la puissance des images.

Dune — Denis Villeneuve

Après des films marquants comme Incendies, Prisoners, Sicario ou Blade Runner 2049, Denis Villeneuve nous revient avec une nouvelle adaptation de ce classique. Il va sans dire, c’est le film le plus attendu de l’année. Ce monument de la science-fiction navigue entre réalisme et onirisme et se veut avant tout humaniste.
Le film connait un succès impressionnant en Europe et aux États-Unis. Utile de dire que j’ai très hâte de le voir !

La main de Dieu — Paolo Sorrentino

Les films de Sorrentino sont toujours empreints de nostalgie et de poésie avec une hilarité qui lui est propre. Son nouveau long métrage ne fera certainement pas exception. L’arrivée du légendaire Diego Maradona dans un club de foot local aura un impact sur la vie d’un adolescent mal dans sa peau. Ce film promet d’être un petit bijou, il était en compétition officielle à Venise.

Le pouvoir du chien — Jane Campion

Cette épopée familiale se déroulant dans le Montana aux années 20 explore des thèmes toujours d’actualité comme la masculinité toxique, la cruauté fraternelle et les désirs enfouis. C’est l’histoire du conflit entre Phil, propriétaire de ranch, et son frère qui s’unit à une veuve mère d’un adolescent.

The worst person in the world — Joachim Trier

Voici une comédie romantique qui va nous réconcilier avec les comédies romantiques. Julie, une étudiante en psychologie et puis en photographie est l’image même de la femme contemporaine en quête d’accomplissements dans toutes les sphères de sa vie. Un film qui se veut pétillant, drôle et mélancolique.

Parallel Mothers — Pedro Almodóvar

Le cinéaste espagnol nous revient avec un film qui célèbre ses thèmes favoris : la maternité et le deuil.
Mettant en scène Janis, jouée par Pénélope Cruz, et Ana, deux femmes qui accouchent la même journée à l’hôpital et se lient d’amitié, le film suit le parcours semé d’embuches que deviendra la vie de chacune.


Festival du Nouveau Cinéma

Site Web

Dates : du 6 au 17 octobre 2021 et en ligne, du 6 au 31 octobre 2021

Written By
More from Sarah
Macaroni aux 4 fromages, panko et homard
Cette recette décadente de macaroni au fromage et au homard implique une...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.